Pour ses 30 ans, l'association Hem Loisirs veut du sang neuf

Hem Loisirs fêtera son 30e anniversaire demain jeudi. L'association se porte bien avec 450 adhérents et des tas d'activités mais elle ne serait pas contre un peu de renouveau. Histoire de continuer à grandir.

Article et photographie G.Maréchal La Voix du Nord du 08.10.2014

Pour être tout à fait honnête, Hem Loisirs a déjà passé le cap de la trentaine : la création de l'association remonte à février 1984. Par contre, c'est bien ce jeudi 9 octobre qu'on fêtera officiellement l'anniversaire à l'occasion de l'assemblée générale. Et comme cela s'impose en de pareilles circonstances, les participants vont avoir droit à une belle part de gâteau. Ils écouteront aussi sans doute très attentivement la présidente Catherine Innnegraeve

Hem Loisirs a vu le jour sous l'impulsion de Pierre Houdry et de son épouse Denise, alors élue au conseil municipal aux côtés de l'ancien maire Marie-Marguerite Massart. «L'association est née car il y avait un besoin de culture à Hem, explique Catherine Innegraeve. Ils ont démarré à sept. Enfin d'année, ils étaient déjà 50 et ils ont vite dépassé la barre des 100
Le nombre d'adhérents n'a jamais cessé d'augmenter jusqu'à atteindre un palier ces dernières années autour de 450 adhérents. Félix Cauterman, le vice-président, analyse la situation : «Il y a encore une quinzaine d'années, les jeunes retraités adhéraient naturellement aux associations. De nos jours, ils se tournent nettement moins vers elles. Ils voyagent pour pas trop cher, il y a Internet... »

«Ils ont aussi beaucoup plus de choix dans leurs activités », ajoute Marie-Ange Destombes, qui a été présidente d'Hem Loisirs pendant 10 ans, jusqu'en février dernier. Les dirigeants d'Hem Loisirs en ont conscience, pour continuer d'avancer ils doivent s'adapter, innover aussi. Leur chance, c'est qu'ils ne manquent pas d'idées. Régulièrement de nouvelles activités apparaissent. Les dernières en date, la photo et la vidéo, sont proposées en partenariat avec Ordinat'Hem. Ils envisagent aussi de lancer un système de tickets pour permettre aux amateurs d'histoire ou d'art de suivre une conférence à l'occasion. «Nous avons un public d'habitués mais nous voulons attirer de nouvelles personnes», souligne Catherine Innegraeve. La présidente se fixe pour objectif 500 adhérents. Bilan dans 10 ans, pour les 40 ans ?

Hem Loisirs attire au-delà des frontières hémoises. D'ailleurs, la dernière « étude » interne fait apparaître que les Hémois représentent seulement 28 % des 450 adhérents. Même pas un tiers. L'association reçoit des Croisiens, des Roubaisiens, des Saillysiens, des Mouvalois et même quelques Belges. « Ils sont attirés par la qualité des intervenants , croit savoir la présidente Catherine Innegraeve. Et puis il y a une bonne ambiance, c'est bien organisé et on se tient au programme. » Hem loisirs propose neuf activités : des cours et des conférences sur l'histoire, la musicologie et l'histoire de l'art, des ateliers de sophrologie, d'art floral, de calligraphie, de dessin-peinture et de bridge, ainsi que des sorties et des voyages. En mai, l'association propose de découvrir Budapest.

Quand la présidente évoque la qualité des activités, elle n'a sans doute pas tort. Par exemple, pour ses conférences, Hem Loisirs faitappel à des professeurs agrégés d'histoire, à des musiciens de l'orchestre national de Lille ou à des architectes. Quant à l'atelier de sophrologie, il est animé par une sophrologue diplômée. Évidemment, tout cela a un coût. L'association demande 60 euros pour assister à douze conférences, 80 euros pour cinq cours de calligraphie, 10 euros par séance de sophrologie ou d'art floral et 5 euros par cours de dessin.

Article et photographie G.Maréchal La Voix du Nord du 08.10.2014